humus

Composition de l’humus : mull, moder, mor, tourbe, anmoor

Selon leur composition et leur type de formation, en aérobiose ou en anaérobiose, on distingue cinq types d’humus : le mull, le moder, le mor, la tourbe, et l’anmoor.

Obtenez des devis gratuits pour de la terre végétale

Qu’est-ce que l’humus ?

Dans le sol, on distingue :

  • une fraction minérale, qui est composée de sable, d’argile et de calcaire en proportions variables ;
  • et une fraction de matière organique, qui est de l’humus, support biologique qui fait du sol un milieu vivant et fertile.

L’humus désigne l’ensemble de la matière organique du sol, y compris des résidus d'origine végétale, partiellement transformés et incorporés à la matière minérale. Selon la manière dont l’humus s’est formé, on lui donne différents noms : le mull, le moder, le mor, la tourbe, et l’anmoor.

Comment se forme l’humus ?

Les processus de transformation aboutissant à la formation de l’humus peuvent se faire en aérobiose ou en anaérobiose, selon le milieu et les conditions naturelles :

  • formation en aérobiose si le sol est aéré,
  • formation en anaérobiose si le sol est asphyxiant (cas des milieux inondés).

Humus formés en aérobiose :

Trois sortes d’humus sont formés en aérobiose : le mull, le moder et le mor.

Le mull, en grande partie formé sous l’action des vers de terre, se trouve principalement dans les prairies et forêts à activité biologique intermédiaire. Le mull est riche en éléments nutritifs et constitue un humus très fertile. On distingue deux grands types de mull : le mull calcique, très alcalin, qui s’est formé en sol calcaire, et le mull forestier ou mull doux.

Le moder se trouve principalement dans les forêts et les landes à activité biologique moyenne. Il est acide et se caractérise typiquement par une odeur de champignon (« moder smell »)

Le mor présente une couche superficielle de matière organique peu humifiée et acide : la terre de bruyère est formée de mor. Le mor se trouve principalement dans les forêts et les landes à activité biologique faible.

Humus formés en anaérobiose :

Deux sortes d’humus sont formés en anaérobiose : la tourbe et l’anmoor.

La tourbe s’est formée au cours de millénaires, dans des terres inondées en permanence, en présence d'une végétation aquatique importante (carex, sphaignes…). On distingue la tourbe blonde, la plus intéressante pour les cultures, et la tourbe brune, qui se caractérise par l'absence d'éléments fibreux.

L’anmoor se forme dans des milieux inondés seulement par intermittence, et non en permanence.

Annonces idlead
A découvrir

Qu'est ce que de la terre végétale ?

Qu'est ce que de la terre végétale ?

La terre dite « végétale » est celle dans laquelle poussent les végétaux....

Les bienfaits de la terre végétale sur les plantations

Les bienfaits de la terre végétale sur les

La terre végétale, avec sa composante humus - donc matière organique - est...

L'épandage de la terre végétale

L'épandage de la terre végétale

Vous avez obtenu de la terre végétale gratuite, ou encore vous en avez acheté ?...

Récupérer ou acheter de la terre végétale ?

Récupérer ou acheter de la terre végétale ?

Issue de processus naturels, la terre végétale est précieuse et parfois difficile...

Prix de la terre végétale, du transport et de l’épandage

Prix de la terre végétale, du transport et de

Rare et précieuse, la terre végétale a un coût non négligeable. Au coût de la...

Utilisation de la terre végétale

Utilisation de la terre végétale

Le plus souvent, on importe de la terre végétale sur un terrain qui en est...

Annonces idlead